Léviathan, D’Andrey Vdovitchenkov

Pour sa rentrée 2015, Ciné-Débat  vous présente le film de D’Andrey Vdovitchenkov, Léviathan, prix du scénario au festival de Cannes 2014.

Date de sortie 24 septembre 2014 (2h21min) 
Réalisé par Andrey Zviaguintsev
Avec Elena Lyadova, Vladimir Vdovitchenkov, Roman Madianov 
Genre Drame
Nationalité Russe

Synopsis

Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma qu’il a eu d’un précédent mariage.
Vadim Cheleviat, le Maire de la ville, souhaite s’approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Il a des projets. Il tente d’abord de l’acheter mais Kolia ne peut pas supporter l’idée de perdre tout ce qu’il possède, non seulement le terrain mais aussi la beauté qui l’entoure depuis sa naissance. Alors Vadim Cheleviat devient plus agressif…

Bande annonce

Le film sera suivi d’un débat sur le sur le thème « La Russie contemporaine vue par son cinéma », avec la participation de Ksenia Konstantinova-Rigot, spécialiste du cinéma russe.

D’origine russe, Ksenia Konstantinova-Ragot, poursuit actuellement ses études en Master de Cinéma Recherche et Réalisation à l’Université de Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. 

Elle a travaillé en tant qu’assistante de production pour le compte de la société B-TWEEN dans plusieurs projets réalisés avec la participation de Gérard Dépardieu.

Depuis le mois d’avril 2014, elle a décidé à créer une émission radio hebdomadaire intitulée ‘Cinéma Russe Évidemment’ qui parle du cinéma russe en France sur station de radio web russophone, 2 CAPITALES RADIO (www.2Capitales.com). Chaque mercredi à 20h elle parle en direct de destin du cinéma russe en France, en discutant de films russes et soviétiques, de films fictions, documentaires et de films d’animation. Elle invite les théoriciens et les praticiens du cinéma pour présenter les sorties des films, les clubs de cinéma, les conférences et les festivals.

Parmi ses invités: Natacha Laurent (la cinémathèque de Toulouse), Joël Chapron (UniFrance), Eugénie Zvonkine (Université Paris 8), Karen Shakhnazarov (Mosfilm), Françoise Navailh (Kinoglaz.fr), Sergueï Loban (réalisateur), Rebecca Huzel (productrice, Petit-à-petit Production et Eurasia.doc), Galina Dolmatovskaya (réalisatrice), Elena Duffort (critique et attaché de presse du festival du cinéma russe à Honfleur), Sergueï Koudryavtsev (critique sur Kinopoisk.ru), Dinara Droukarova (comédienne), Sèrge Avedikian (réalisateur, comédien, scénariste) etc.

Quelques critiques

Ce n’est pas à qui tuera le premier, mais à qui s’écroulera le dernier. Andreï Zviaguintsev filme son pays, la Russie, comme exsangue, l’alcool ayant remplacé le sang dans les veines de ses compatriotes… Pierre Murat, Télérama  Lire la critique complète

Cette tragédie d’un homme seul lancé dans une guerre qu’il sait ne pouvoir remporter confirme la dimension exceptionnelle du cinéma de Zviaguintsev…Pascal Mérigeazu, Le nouvel Observateur

Disons que Zviaguintsev reste avant tout un illustrateur hors pair de drames ordinaires...Vincent Ostria, L’Humanité Lire la critique complète

Publicités