Spotlight, par Yann Le Pennec

Que dire de Spotlight du point de vue cinématographique sinon que ce quasi-documentaire est un film implacable sur la loi du silence qui règne dans toutes les institutions quand, non l’un, mais un grand nombre de ses membres, commettent des actes qui mettent en cause l’honorabilité en même temps que la vocation de l’institution ? Un film qui montre à travers l’investigation, la mission du journaliste, qui en tant qu’écrivait, pour suivre Camus doit répondre à deux engagements : le refus de mentir sur ce qu’on sait et la résistance à l’oppression pour servir la liberté et la vérité.

Outre ces démonstrations magistrales, un intérêt particulier de ce film tient à l’exposé du langage de l’institution-pieuvre toujours à l’affût d’étouffer de ses tentacules-baillons la plainte des enfants et, quand elle n’y parvient, à transfigurer la violence des faits pour la convertir en mots ampoulés d’onction sacerdotale et apostolique. Ainsi parle le président du conseil permanent de la conférence des évêques de France de « la profondeur de la blessure subie » et « d’actes ponctuels inacceptables » quand les membres de l’église habitaient la gorge et l’anus des petits agneaux de Dieu pour les protéger, sans doute, du mal …Que dire de plus, sinon jeter à la face de ces pasteurs la dénonciation de ces scandales dans  l’évangile de Saint Mathieu » Et celui qui reçoit en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il reçoit. Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui suspende une meule à âne autour de cou et qu’on le précipite au fond de la mer.

Malheur au monde à cause des scandales ! C’est une nécessité qu’il arrive des scandales ; mais malheur à l’homme par qui le scandale arrive ! »

Comme quoi les affaires qui éclatent ne sont pas des « dérives » contemporaines de Jean-foutre dont la soutane ne parvient pas à contenir les pulsions sexuelles « contre-nature » mais que l’église cherche encore à préserver de la justice des hommes.

Yann Le Pennec

Publicités

Lundi 9 mai, The Program de Stephen Frears

Date de sortie 16 septembre 2015 (1h 43min)
De Stephen Frears
Avec Ben Foster, Chris O’Dowd, Guillaume Canet plus
Genres Biopic, Drame
Nationalités Britannique, Français

SYNOPSIS

Découvrez toute la vérité sur le plus grand scandale de l’Histoire du sport : le démantèlement du programme de dopage qui a fait de Lance Armstrong une légende. De la gloire à l’humiliation, The Program retrace le parcours de la star du Tour de France. Véritable thriller, le film nous plonge au cœur de la folle enquête qui a conduit à sa chute.

Débat à la suite de la projection : « Le Tour de France entre popularité et scandales… »

Invités :

  • Hervé MANGEAS speaker info-public de la caravane du Tour de France

  • Jean-Alain MOREAU, président de l’association Tour de la Manche membre du Vélo Club Granvillais

  • César Bihel, coureur professionnel de l’équipe  HP BTP-AUBER 93 »