Quartet, de Dustin Hoffman

A l’occasion de la semaine bleue et en partenariat avec le Secteur d’Action Gérontologique du Pays Granvillais, projection du film britanique de Dustin Hoffman « Quartet », 2013, 1h38

Synopsis:

À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton, avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House

Lundi 3 octobre au Select à Granville

Deux séances: 15h, 20h15

Ces projections seront suivies d’un débat sur le thème

« Comment garder une image positive de soi

et garder le goût de vivre en vieillissant ? »

En présence (séance du soir) de

Docteur Gérard BOITTIAUX

Médecin psychiatre du pôle de santé mentale du Centre Hospitalier de l’Estran

 Catherine LENGLIN

Présidente de l’association Orgue et découverte

Publicités

La mécanique des flux, de Nathalie Loubeyre

Documentaire français de Nathalie Loubeyre, sorti le 31 août 1016, 1h23 minutes

Suivi d’un débat:

« Europe: exclusion ou accueil des migrants »

En présence de Joël Labat, coréalisateur du film, Rebouane BOUDAOUD de France Terre d’Asile  et de membres de l’association « Port d’Attache » à Granville.

Synopsis:

Aux frontières de l’Europe, des hommes et des femmes, déterminés, se battent pour surmonter les barrières que l’UE leur oppose. Avec pour seules armes la force de leurs rêves et leur vitalité, ils affrontent une violence qui ne dit pas son nom, décidant ainsi de leurs vies, envers et contre tout. Un autre regard, à la fois proche, sensible et cinématographique, sur cette réalité.