Impulso, de Emilio Belmonte, lundi 17 juin 2019

Date de sortie 10 octobre 2018 (1h 26min)

De Emílio BelmonteAvec Rocio Molina

Genres Documentaire, Musical

Nationalités Espagnol, Français

Impulso nous raconte l’un des défis les plus captivants de l’histoire du flamenco moderne : la création du nouveau spectacle de la danseuse et chorégraphe espagnole Rocío Molina pour le Théâtre National de Chaillot à Paris. 
Premier Prix National de danse à l’âge de 26 ans et danseuse étoile mondialement reconnue à 30 ans, Rocío Molina repousse sans relâche les limites du Flamenco traditionnel. Preuve de sa modernité sans concession, ses improvisations (Impulsos) sont un exercice inédit. Impulso explore ce qui fait de Rocío Molina une danseuse hors norme, l’enfant terrible du flamenco moderne : la transgression systématique des règles, sa recherche permanente du point de rupture y compris avec son corps, et sa façon très personnelle de questionner la condition féminine au XXIème siècle.

L’échange avec le public portera sur

«La démarche artistique : de la tradition à la création »

Avec la participation de Tina Picken

Professeure de danse classique à la Royal Academy of Dancing de Londres, chorégraphe et chargée de cours dans différentes écoles de danse de la région d’Avranches et Granville.

Lundi 17 juin 2019, 20h

Cinéma de la Plage, Hauteville sur mer

Publicités

Le temps des forêts, de François- Xavier Drouet, 3 juin 2019

Quand la vie est une forêt

Chaque jour est un arbre

Quand la vie est un arbre

Chaque jour est une branche

Quand la vie est une branche

Chaque jour est une feuille …

Jacques Prevert

Dans le cadre de la semaine du développement durable, ciné-Débat présente le documentaire de François-Xavier Drouet:

Le temps des forêts

Date de sortie 12 septembre 2018 (1h 43min)

De François-Xavier Drouet

Avec acteurs inconnus

Genre Documentaire

Nationalité Français

Symbole aux yeux des urbains d’une nature authentique, la forêt française vit une phase d’industrialisation sans précédent. Mécanisation lourde, monocultures, engrais et pesticides, la gestion forestière suit à vitesse accélérée le modèle agricole intensif. Du Limousin aux Landes, du Morvan aux Vosges, Le Temps des forêts propose un voyage au cœur de la sylviculture industrielle et de ses alternatives. Forêt vivante ou désert boisé, les choix d’aujourd’hui dessineront le paysage de demain.

Film suivi d’un débat: Quel avenir pour nos forêts, en présence de Mr Gabriel de l’entreprise Gabriel Bois et de Sébastien Etienne, responsable de l’unité territoriale Manche /Calvados de l’Office National de Forêts.

Lundi 3 juin 2019,

20h à L’AGORA, Granville

Entrée Gratuite

15 avril 2019, Sami, une jeunesse en Laponie d’ Amanda Kernell

Un pan de l’histoire de la Suède peu connu, celui du pays des Samis, ceux que l’on a longtemps appelé « Lapons ». Grace au film d’ Amanda Kernell, l’histoire boulversante de ce pays nous est révélée à travers une de ses héroïnes.

Date de sortie 14 novembre 2018 (1h 53min)

De Amanda Kernell

Avec Lene Cecilia Sparrok, Hanna Alström, Mia Erika Sparrok

Genre Drame

Nationalités Suédois, Danois, Norvégien

Elle, 14 ans, est jeune fille d’origine Sâmi. Elève en internat, exposée au racisme des années 30 et à l’humiliation des évaluations ethniques, elle commence à rêver d’une autre vie. Pour s’émanciper et affirmer ce qu’elle souhaite devenir, elle n’a d’autres choix que rompre tous les liens avec sa famille et sa culture

Le film sera suivi d’un échange avec le public;

« La survie d’un peuple entre assimilation et émancipation »

Avec un éclairage historique du contexte de montée des théories racistes dans les années 30.

LUNDI 15 AVRIL 2019

20H

CINEMA DE LA PLAGE, HAUTEVILLE SUR MER

Reprise des Ciné-Débats au Cinéma de laPlage à Hauteville sur mer

Suite à l’AG d’octobre, nous avons rencontré l’équipe de « Cinés Plages » l’association qui a en charge les cinémas de Pirou, Agon Coutainville et Hauteville sur Mer.

Ils ont proposé de nous recevoir pour une séance par mois, organisée un lundi à 20h00, à compter de janvier 2019 pour proposer un film et un débat.

Le choix des films nous revient. Bien entendu, nous coordonnons ce choix avec eux, en fonction de leur programmation mensuelle et des possibilités de distribution des films.

Le tarif d’entrée peut être ramené à 5 € : il faut prendre une carte d’abonnement à 4 € et la charger, à raison de 25 € pour 5 places non nominatives (on peut prendre plusieurs places pour la même séance sur la même carte). Et cette carte est valable sur toutes les projections proposées dans un de leurs 3 cinémas.

Sinon le tarif sans carte est de 6,50 €.

Nous vous encourageons à participer à ces séances et à vous organiser pour des covoiturages.

Un premier rendez-vous le LUNDI 14 JANVIER à 20h00

Au Cinéma de la Plage à Hauteville sur Mer

Nous organiserons une première séance avec le film

SAMOUNI ROAD de Stefano Savona

 Projets de projections à Granville et à proximité

Nous vous proposerons d’autres rendez-vous pour des projections et des rencontres, comme nous avons pu le faire début novembre à l’AGORA.

Des contacts sont en cours avec l’AGORA, les médiathèques, les mairies…

Blow up, de Michelangelo Antonioni, vendredi 21 septembre 2018

Nous avons appris avec regret que le film A la recherche de Vivian Maier que nous avions programmé pour le 21 septembre n’a plus de distributeur en France  et ne peut plus être diffusé. Nous prions nos adhérents de nous excuser de ce contretemps.

Restant en partenariat avec le photo-club du pays granvillais dans le cadre du festival L’œil ouvert, nous vous invitons à la projection du film Blow up de Michelangelo Antonioni, une occasion pour les cinéphiles de revoir un grand classique du cinéma, palme d’or au festival de Cannes en 1967.

Synopsis

Dans un parc de Londres, un jeune photographe surprend ce qu’il croit être un couple d’amoureux.
Il découvre sur la pellicule une main tenant un revolver et un corps allongé dans les buisssons… »

Vendredi 21 septembre 2018

20h30

Cinéma Le Select, Granville

Film suivi d’un débat

 

La passion Van Gogh, de Dorota Kobiela, Hugh Welchman, lundi 25 juin 2018

Pour notre dernière soirée avant l’été, Ciné-Débat abordera le thème de l’art en l’illustrant par le film « La passion Van Gogh. Ce film d’animation  est le premier long métrage entièrement peint à la main, alliant pour la première fois l’art de la peinture avec celui du cinéma pour animer les toiles de Van Gogh. Sa réalisation fut un pari fou auquel ont participé 90 artistes professionnels venus du monde entier, dont le résultat séduit tant par sa technique que par son récit.

Date de sortie 11 octobre 2017 (1h 35min)
De Dorota Kobiela, Hugh Welchman
Avec Pierre Niney, Gérard Boucaron, Chloé Berthier
Genres Animation, Biopic
Nationalités Britannique, Polonais

SYNOPSIS

Paris, été 1891, Armand Roulin est chargé par son père, le facteur Joseph Roulin, de remettre en mains propres une lettre au frère de Vincent van Gogh, Theo. En effet, la nouvelle du suicide du peintre vient de tomber. Armand, peu enchanté par l’amitié entre son père et l’artiste, n’est pas franchement ravi par sa mission. À Paris, le frère de Van Gogh est introuvable. Le jeune homme apprend alors par Père Tanguy, le marchand de couleurs du peintre, que Theo, visiblement anéanti par la disparition de son frère aîné, ne lui a survécu que quelques mois. Comprenant qu’il a sans doute mal jugé Vincent, Armand se rend à Auvers-sur-Oise, où le peintre a passé ses derniers mois, pour essayer de comprendre son geste désespéré. En interrogeant ceux qui ont connu l’artiste, il découvre combien sa vie a été surprenante et passionnée. Et que sa vie conserve une grande part de mystère.

 

Film suivi d’un débat « Pourquoi des artistes? »

LUNDI 25 JUIN 2018

20H30

LE SELECT, GRANVILLE

Milla, de Valérie Massadian, mercredi 30 mai 2018

« Je lui ai dit les seules choses dont j’étais sûre. Que c’était une histoire d’amour et de solitudes en trois mouvements. (…) Séverine souriait en grimaçant, elle savait très bien de quoi je parlais.Tout ce que j‘ai pu raconter à ces jeunes mères venues avec leurs enfants, résonnait en elles. Chez Séverine encore plus que je ne le savais. » Valérie Massadian

Date de sortie 25 avril 2018 (2h 08min)
De Valérie Massadian
Avec Séverine Jonckeere, Luc Chessel, Ethan Jonckeere
Genre Drame
Nationalités Français, Portugais

 

Le débat s’effectuera en présence de la réalisatrice, Valérie Massadian

MERCREDI 30 MAI 2018

20H30

LE SELECT, GRANVILLE

Grands soirs et petits matins, de William Klein, jeudi 7 juin 2018

De William Klein
Avec Daniel Cohn-Bendit
Genre Documentaire
Nationalité Français
Un long défilé de rushs, de morceaux de révolution. Les rues de Paris en ce mois de mai appartiennent aux étudiants, ouvriers, communistes écrivains. A la gare de Lyon, une manifestation d’étudiants sont solidaires des travailleurs.

Débat conduit par Yann Le Jossic, professeur d’histoire avec Thierry Fagart, avocat et Yann Le Pennec, auteur.

JEUDI 7 JUIN 2018

20h30

Cinéma Le Select, Granville

Le redoutable, de Michel Hazanavicius, jeudi 24 mai 2018

Date de sortie 13 septembre 2017 (1h 47min)
De Michel Hazanavicius
Avec Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo 
Genres Biopic, Comédie
Nationalité Français
Paris 1967. Jean-Luc Godard, le cinéaste le plus en vue de sa génération, tourne La Chinoise avec la femme qu’il aime, Anne Wiazemsky, de 20 ans sa cadette. Ils sont heureux, amoureux, séduisants, ils se marient. Mais la réception du film à sa sortie enclenche chez Jean-Luc une remise en question profonde.
Mai 68 va amplifier le processus, et la crise que traverse Jean-Luc va le transformer profondément passant de cinéaste star en artiste maoiste hors système aussi incompris qu’incompréhensible.

JEUDI 24 MAI 2018

Le Select, Granville

Avec un éclairage sur le film par Michel Ferry, gérant du Sélect.

Un si joli mois de mai, de Bertrand Delais, jeudi 17 mai 2018

Année 2008
Durée : 52 min
Réalisateur : Bertrand Delais
Quels souvenirs laisse Mai 68 ? A partir des archives personnelles des Français, nous sommes allés à leur rencontre pour qu’ils nous racontent leur Mai 68. On est souvent loin des affrontements du quartier latin… Pierre, pâtissier dans un petit port normand, nous raconte la communion de sa fille. André filme les premières semaines de son bébé, Thierry se souvient de son déménagement… Pourtant, en écho, ce sont, malgré tout, les événements de mai qui seront évoqués par des ouvriers en grève dans les usines à Caen, au Havre ou près de Rouen. Les images des uns et les mots d’acteurs méconnus souligneront combien le mouvement de Mai 68 a d’abord été un mouvement provincial et ouvrier, qui ne survient pas dans un ciel serein. Le film privilégie les images amateurs, ce qui lui donne un caractère familier où se mêlent la tension du moment et les soubresauts de la vie quotidienne.
JEUDI 17 MAI 2018 A 20H30

En présence du réalisateur, Bertrand Delais et de Guy Robert, syndicaliste à Caen en 1968.

Et également de Denis Darroy, directeur et Elvire le Cossec de Normandie Images qui a soutenu le film.