Mustang, de Deniz Gamze Ergüven, le 5 octobre 2015 à 20h15

film-mustang-affiche

Pour sa rentrée,Ciné-Débat Granville vous invite à la projection du film de Deniz Gamze Erguven, Mustang, lundi 5 octobre à 20h15, au cinéma le Select, Granville.

Thème du débat : La Turquie entre traditions et modernité

Date de sortie 17 juin 2015 (1h37min)
Réalisé par Deniz Gamze Ergüven
Avec Güneş Nezihe Şensoy, Doğa Zeynep Doğuşlu, Elit İşcan plus
Genre Drame
Nationalité Turc , français , allemand

Synopsis

C’est le début de l’été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

Bande annonce

Publicités

Floride de Philippe Le Guay, le lundi 12 octobre, 20h15

floridefilmaffiche

La soirée est organisée par le CLIC dans le cadre de la semaine bleue.

Date de sortie 12 août 2015 (1h50min)
Réalisé par Philippe Le Guay
Avec Jean Rochefort, Sandrine Kiberlain, Anamaria Marinca plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité Français

Synopsis

A 80 ans, Claude Lherminier n’a rien perdu de sa prestance. Mais il lui arrive de plus en plus souvent d’avoir des oublis, des accès de confusion. Un état qu’il se refuse obstinément à admettre. Carole, sa fille aînée, mène un combat de tous les instants pour qu’il ne soit pas livré à lui-même. Sur un coup de tête, Claude décide de s’envoler pour la Floride. Qu’y a-t-il derrière ce voyage si soudain ?

Bande annonce :

 

Brooklyn, de Pascal Tessaud

Dans le cadre de  l’événement local « Juin, mois de la Musique à Granville », en partenariat avec l’Espace Jeunes Christian Ridel à Granville, Ciné-Débat Granville vous invite à la projection du film de pascal Tessaud, Brooklyn. 

Date de sortie 9 septembre 2015 (1h23min)
Réalisé par Pascal Tessaud
Avec KT Gorique, Rafal Uchiwa, Jalil Naciri plus
Genre Drame
Nationalité Français

Synopsis:

Coralie s’évade de sa Suisse natale et débarque à Paris pour tenter sa chance dans le rap.
En attendant, elle trouve une place de cuisinière dans une association musicale à Saint-Denis. Elle y rencontre Issa, l’étoile montante de la ville…

Bande annonce:

Yesima, jeune rappeuse granvillaise, auteure-compositrice, animera cette soirée par un mini-concert. Le thème du débat qui suivra cette projection aura pour thème « Le rap, 8ième art? »
Pour aller plus loin, interview de Pascal Tessaud sur « Cultures urbaines »

Donner/Recevoir

Dans le cadre de la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et d’hommage aux donneurs du 22 juin, le centre hospitalier Avranches/Granville avec le soutien de Ciné-Débat Granville vous convie à Corps ArtCords, un ensemble d’événements culturels et artistiques afin de réfléchir ensemble à la greffe et au don d’organes. Ce film propose les histoires de vie de quatre familles qui ont été confrontées aux questions du don d’organes ou de la greffe. C’est le cheminement de la pensée menant à la décision qui est au centre de chaque récit et non la dimension médicale. Avec humilité et beaucoup de générosité, les personnages nous dévoilent les souffrances, les sentiments, les bonheurs qui ont entouré ces moments exceptionnels.

 

AFFICHE_DONNER_RECEVOIR_100STARS

Les Règles du jeu

Les Règles du jeu, 11 mai 2015

Kevin, Hamid et Lolita sont à la recherche d’un emploi. C’est leur difficile parcours dans une société de plus en plus exigeante qui nous est conté comme un thriller dans ce documentaire de Claudine Bories et Patrice Chagnard.

 

Les Règles du jeu

Lundi 11 mai à 20h15 au Select

Date de sortie 7 janvier 2015 (1h46min)
Réalisé par Claudine Bories, Patrice Chagnard
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Français

Synopsis

Lolita n’aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n’aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent du travail. Pendant six mois, les coachs d’un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu’il faut avoir aujourd’hui pour décrocher un emploi. A travers cet apprentissage, le film révèle l’absurdité de ces nouvelles règles du jeu.

Projection suivie d’un débat sur le thème « L’employabilité, à quel prix? »
Intervenants: Mr Hurel de OSE (Objectif Solidarité Emploi, SEL (Système échange Local) Granville,

 

Of men and war, de Laurent Becue Renard

Justin, Brooks et Steve reviennent d’Irak et d’Afghanistan où ils ont combattu dans l’armée américaine. Comme neuf autres soldats, il sont rentrés sans blessures physiques mais cassés psychologiquement. Leurs familles se révèlent désemparées et ne savent pas comment leur faire oublier les atrocités de la guerre…
« Sobre et bouleversant, ce film dit la nécessité vitale de la parole, mais aussi de l’urgence à entendre. En creux, il est question de notre responsabilité à tous : rester sourd aux cris de ces soldats cassés, c’est accepter de vivre à côté de grenades dégoupillées. »
Mathilde Blottière, Télérama —

Date de sortie 22 octobre 2014 (2h22min) 
Réalisé par Laurent Bécue-Renard
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Français

Synopsis

Ils auraient pu s’appeler Ulysse, ils s’appellent Justin, Brooks ou Steve. Ils auraient pu revenir de Troie, ils reviennent d’Irak ou d’Afghanistan. Pourtant, pour eux aussi, le retour au pays est une longue et douloureuse errance. Partis combattre pour l’Amérique, les douze guerriers de Of Men and War (Des hommes et de la guerre) sont rentrés du front sains et saufs mais l’esprit en morceaux, consumés de colère, hantés par les réminiscences du champ de bataille. Leurs femme, enfants et parents ne les reconnaissent plus et les regardent, impuissants, se débattre contre d’invisibles démons. Guidés par un thérapeute pionnier des traumatismes de guerre, ils vont peu à peu tenter ensemble de mettre des mots sur l’indicible et de se réconcilier avec eux-mêmes, leur passé, leur famille.

Bande annonce

Chante ton bac d’abord, de David André

18 ans, année du bac, c’est l’âge de toutes les angoisses et de tous les possibles.Alex, Caroline, Gaëlle, Rachel et Nicolas l’expriment et le mettent en chanson,ans une comédie musicale de David André

Chante ton bac d’abord

lundi 9 février 2015

20h15 Au Select à Granville

Date de sortie 22 octobre 2014 (1h22min) 
Réalisé par David André
Avec Gaëlle Bridoux, Caroline Brimeux, Nicolas Dourdin
Genre Documentaire
Nationalité Français

Synopsis :

Chante ton bac d’abord raconte l’histoire tumultueuse d’une bande de copains de Boulogne-sur-Mer, une ville durement touchée par la crise. Un an entre rêves et désillusion. Imaginées par ces adolescents issus du monde ouvrier ou de la classe moyenne, des chansons font basculer le réel dans la poésie, le rire et l’émotion.

Bande annonce


Quelques critiques

La jeunesse a donné lieu à une surabondance de documentaires, traités sur des modes qui varient rarement. Peu de films de fiction prennent leurs distances avec le réel autant que les comédies musicales ; au point qu’en marier le principe chanté à celui d’un documentaire relève inévitablement d’un coup de force esthétique, d’une torsion ou d’une hybridation. Ce qu’un genre réclame de spontanéité, l’autre l’exige en préméditation.
Télérama Lire la critique entière
http://television.telerama.fr/tele/films/chante-ton-bac-d-abord,80116153.php
Sur un schéma de docu déjà vu, David André, musicien et cinéaste, réussit l’impossible : renouveler le genre. Grâce, d’abord, au choix des « personnages », cinq ados flippés et souriants aux parcours suffisamment singuliers pour rendre chacun d’eux touchant. Et puis, surtout, grâce à une idée magnifique : régulièrement, les cinq potes poussent la chanson. Des textes réalistes et quotidiens (du simili-Beaupain dans Les Chansons d’amour, de Christophe Honoré) qui embarquent le documentaire vers le cinéma. Ça surprend, ça enchante.
En savoir plus sur
http://www.lexpress.fr/culture/cinema/chante-ton-bac-d-abord-la-critique-de-l-express_1613951.html#oQOhgt8V2mcvSCuA.99

Léviathan, D’Andrey Vdovitchenkov

Pour sa rentrée 2015, Ciné-Débat  vous présente le film de D’Andrey Vdovitchenkov, Léviathan, prix du scénario au festival de Cannes 2014.

Date de sortie 24 septembre 2014 (2h21min) 
Réalisé par Andrey Zviaguintsev
Avec Elena Lyadova, Vladimir Vdovitchenkov, Roman Madianov 
Genre Drame
Nationalité Russe

Synopsis

Kolia habite une petite ville au bord de la mer de Barents, au nord de la Russie. Il tient un garage qui jouxte la maison où il vit avec sa jeune femme Lylia et son fils Roma qu’il a eu d’un précédent mariage.
Vadim Cheleviat, le Maire de la ville, souhaite s’approprier le terrain de Kolia, sa maison et son garage. Il a des projets. Il tente d’abord de l’acheter mais Kolia ne peut pas supporter l’idée de perdre tout ce qu’il possède, non seulement le terrain mais aussi la beauté qui l’entoure depuis sa naissance. Alors Vadim Cheleviat devient plus agressif…

Bande annonce

Le film sera suivi d’un débat sur le sur le thème « La Russie contemporaine vue par son cinéma », avec la participation de Ksenia Konstantinova-Rigot, spécialiste du cinéma russe.

D’origine russe, Ksenia Konstantinova-Ragot, poursuit actuellement ses études en Master de Cinéma Recherche et Réalisation à l’Université de Paris 8 Vincennes – Saint-Denis. 

Elle a travaillé en tant qu’assistante de production pour le compte de la société B-TWEEN dans plusieurs projets réalisés avec la participation de Gérard Dépardieu.

Depuis le mois d’avril 2014, elle a décidé à créer une émission radio hebdomadaire intitulée ‘Cinéma Russe Évidemment’ qui parle du cinéma russe en France sur station de radio web russophone, 2 CAPITALES RADIO (www.2Capitales.com). Chaque mercredi à 20h elle parle en direct de destin du cinéma russe en France, en discutant de films russes et soviétiques, de films fictions, documentaires et de films d’animation. Elle invite les théoriciens et les praticiens du cinéma pour présenter les sorties des films, les clubs de cinéma, les conférences et les festivals.

Parmi ses invités: Natacha Laurent (la cinémathèque de Toulouse), Joël Chapron (UniFrance), Eugénie Zvonkine (Université Paris 8), Karen Shakhnazarov (Mosfilm), Françoise Navailh (Kinoglaz.fr), Sergueï Loban (réalisateur), Rebecca Huzel (productrice, Petit-à-petit Production et Eurasia.doc), Galina Dolmatovskaya (réalisatrice), Elena Duffort (critique et attaché de presse du festival du cinéma russe à Honfleur), Sergueï Koudryavtsev (critique sur Kinopoisk.ru), Dinara Droukarova (comédienne), Sèrge Avedikian (réalisateur, comédien, scénariste) etc.

Quelques critiques

Ce n’est pas à qui tuera le premier, mais à qui s’écroulera le dernier. Andreï Zviaguintsev filme son pays, la Russie, comme exsangue, l’alcool ayant remplacé le sang dans les veines de ses compatriotes… Pierre Murat, Télérama  Lire la critique complète

Cette tragédie d’un homme seul lancé dans une guerre qu’il sait ne pouvoir remporter confirme la dimension exceptionnelle du cinéma de Zviaguintsev…Pascal Mérigeazu, Le nouvel Observateur

Disons que Zviaguintsev reste avant tout un illustrateur hors pair de drames ordinaires...Vincent Ostria, L’Humanité Lire la critique complète

Tout va bien, premier commandement du clown

 A 20h15 au cinéma « Le Select » à Granville, 

En partenariat avec la municipalité de Saint Pair , pour le festival d’arts du cirque »Second geste »

La projection sera suivie d’échanges sur l’aventure du film avec Emilie Desjardins et d’une présentation de la politique culturelle de Saint-Pair-sur-Mer par son Maire Bertrand Sorre.

Voir le programme du festival Second geste

Date de sortie 19 février 2014 (1h33min) 
Réalisé par Pablo Rosenblatt, Émilie Desjardins
Avec Arnaud Gasson, Audrey Elie, Audrey Neveu plus
Genre Documentaire
Nationalité Français

Synopsis 

Deux ans dans une école de clown. Dix filles et quatre garçons prennent un tournant dans leur vie et se lancent dans une quête : « Chercher son clown ». A contre-courant d’une société de la performance, une aventure pour apprendre à faire rire de la condition humaine. En suivant leur évolution, leurs prises de conscience, leurs doutes, leurs moments de grâce, on découvre peu à peu les contours de cet art populaire, vivant et plus que jamais nécessaire.

Bande annonce

Pas son genre, de Lucas Belvaux

Date de sortie 30 avril 2014 (1h51min) 
Réalisé par Lucas Belvaux
Avec Emilie Dequenne, Loïc Corbery, Sandra Nkake 
Genre Comédie , Romance
Nationalité Français

Synopsis

Clément, jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras pour un an. Loin de Paris et ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C’est alors qu’il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. Si la vie de Clément est régie par Kant ou Proust, celle de Jennifer est rythmée par la lecture de romans populaires, de magazines « people » et de soirées karaoké avec ses copines. Cœurs et corps sont libres pour vivre le plus beau des amours mais cela suffira-t-il à renverser les barrières culturelles et sociales ?

Bande annonce

https://www.youtube.com/watch?v=0rKI5AhdtBY